Quelles questions poser avant d’acheter un appartement

Quelles questions faut-il se poser lors d’une visite immobilière ? Voici nos conseils

  • Arrivez quelques minutes avant votre visite. Cela vous donnera l’occasion de visiter les environs, voire de parler à vos futurs voisins. Vous en saurez ainsi plus sur la vie dans le quartier (et s’il est bruyant, par exemple).
  • N’oubliez pas de prêter attention à chaque détail, qu’il s’agisse de l’état du plafond ou des fenêtres. Nous ne pensons pas toujours à ces détails, et pourtant ils sont très importants.
  • N’hésitez pas à demander à visiter plusieurs fois, à différents moments de la journée. Cela vous donnera un meilleur aperçu.
  • Si vous passez par une agence spécialisée, vous gagnerez du temps dans votre recherche, cependant, il est judicieux de poser les questions en amont à votre agent et non au propriétaire.

Les bonnes questions à poser

  • S’il s’agit d’un appartement dans un immeuble, demandez les informations liées au syndic de copropriété. Ces documents sont très utiles pour connaître le coût des derniers travaux ou encore les éventuelles nuisances ou plaintes recensées.
  • N’hésitez pas à vérifier par vous-même si tout fonctionne : robinets, fenêtres, etc. ; s’il y a une cheminée, demandez au vendeur si elle fonctionne, si elle a été réparée et depuis quand. Si l’un des équipements n’est pas en bon état, demandez quelles réparations sont nécessaires et combien elles coûteront.
  • Il faut aussi connaître le prix de la taxe foncière, la taxe d’habitation et les impôts locaux. Vous pouvez également demander à voir des factures récentes, ce qui vous informera également des éventuelles dépenses mensuelles supplémentaires.

Enfin, n’hésitez pas à poser toutes les questions utiles sur l’histoire de la maison ou de l’appartement

Depuis combien de temps les propriétaires vivent-ils dans la maison/l’appartement ?

Quel genre de travail faisaient-ils ?

Des travaux ou des réparations ont-ils été effectués par des professionnels après la construction de la maison ?

Depuis combien de temps est-elle sur le marché ? Attention : si la maison est sur le marché depuis longtemps et que son prix n’a cessé de baisser, elle peut présenter des défauts dont on ne vous a pas parlé. Il est également bon de demander si la maison a des défauts et quels types de défauts elle présente. Souvent, les questions vous permettront d’économiser de l’argent et du temps.

Y a-t-il d’autres propriétés à vendre dans la région ? Si oui, à quel prix ? Cela vous permettra de faire une comparaison.

Vérification de l’identité du vendeur

Assurez-vous que vous ne prenez aucun risque en traitant avec une personne en particulier. Demandez au propriétaire un passeport et vérifiez les détails par rapport à chaque document de la liste ci-dessus.

Comment vous pouvez vérifier vous-même le propriétaire

  • Vérifiez si le vendeur (et son conjoint) a des dettes fiscales et si une procédure judiciaire a été engagée à son encontre.
  • Vérifiez si le vendeur a fait faillite
  • Demandez au vendeur un certificat de capacité juridique. Ce document confirme que la personne n’est pas inscrite à la clinique pour les dépendances et les problèmes psycho-neurologiques.
  • Si le vendeur était marié au moment de l’achat de l’appartement, le consentement notarié d’un conjoint pour la transaction/accord sur la division des biens est requis.

Laisser un commentaire